La Fédération
Portrait de la région
REPRÉSENTER
MOBILISER
SOUTENIR

Historique et portrait économique

Créée le 16 octobre 2012, la Fédération de l’UPA de la Montérégie compte 42 administrateurs, 15 syndicats locaux et 28 syndicats spécialisés. Son territoire s’étend de la frontière de l’Ontario jusqu’à Bolton-Ouest, incluant 14 territoires de MRC, une agglomération et deux réserves autochtones. Au nord, elle est bordée par le fleuve Saint-Laurent  alors qu’au sud, elle s’étend jusqu’à la frontière américaine. La fédération est née de la fusion avec les fédérations de Saint-Hyacinthe et de Saint-Jean-Valleyfield. Cette transformation s’est amorcée dans le cadre du projet de l’UPA du futur.

Malgré un caractère urbain très affirmé, la région est fortement agricole grâce à un climat idéal, des sols exceptionnels et une topographie avantageuse. La Montérégie l’une des régions les plus importantes en agriculture au Québec puisqu’elle seule regroupe à elle seule pas moins de 25 % des agriculteurs avec ses 6 882 fermes et ses 11 844 producteurs agricoles. L’agriculture montérégienne génère 30 % du produit intérieur brut agricole québécois et 25 % des emplois agricoles au Québec. La grande diversité de ses productions et de ses produits fait de la Montérégie l’une des destinations agrotouristiques les plus prisées.

Le défi majeur de l’agriculture en Montérégie est sans conteste la conciliation entre l’agriculture et le développement urbain puisqu’elle doit conjuguer avec l’augmentation de la population et le développement industriel et commercial qui y sont associés.

Les principales productions de la région, en nombre de fermes, sont les cultures commerciales, la production bovine, la production laitière, la production acéricole, la production maraîchère, la production porcine, la production forestière, la production de pommes, ainsi que la production de fruits et légumes de transformation.

On note toutefois une augmentation de nouvelles cultures émergentes (cerisiers, argousiers, sureaux et camerisiers) et de production d’alcools à la ferme.