Saint-Hyacinthe, 11 mars 2019 — Au nom de tous les agriculteurs du territoire, le Syndicat de l’UPA de Beauharnois-Salaberry a remis, le 22 janvier dernier, 1 000 $ à l’organisme Vents d’Espoir de la Vallée du Saint-Laurent. Ce don est possible grâce à la cinquantaine de participants qui étaient présents à l’activité-bénéfice Vins et fromages organisée par le syndicat le 7 septembre 2018.

« Soutenir la communauté locale fait partie des valeurs que s’est doté notre Syndicat. Les agriculteurs de notre région sont fiers de produire des aliments locaux de qualité pour la population et d’être bien présents pour les citoyens qui les entourent. Avec ce don, nous voulons contribuer à améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec un traumatisme crânien en Montérégie-Ouest. Je remercie chaleureusement toutes les personnes qui ont participé à notre activité-bénéfice. C’est un rendez-vous cet automne pour la 3e édition! », a précisé monsieur François Vincent, président du Syndicat de l’UPA de Beauharnois-Salaberry.

Vents d’Espoir de la Vallée du Saint-Laurent

Vents d’Espoir de la Vallée du Saint-Laurent est un organisme qui a vu le jour grâce à l’initiative d’une productrice agricole de Saint-Rémi, madame Sylvie Boyer. L’organisme oeuvre dans la région de la Vallée du Saint-Laurent et a pour mission d’assurer une meilleure qualité de vie personnelle, familiale, sociale et communautaire pour les personnes de 18 à 55 ans ayant un traumatisme crânien avec atteintes et/ou déficiences physiques, par le biais d’un accueil sécuritaire, chaleureux et adapté en complexe multifonctionnel. L’inauguration d’un tout premier complexe multifonctionnel est prévue pour la fin de 2019.                                                                                 

À propos du Syndicat de l’UPA de Beauharnois-Salaberry

Le Syndicat de l’UPA de Beauharnois-Salaberry regroupe 537 agricultrices et agriculteurs propriétaires de 310 entreprises agricoles familiales. L’agriculture contribue à l’essor économique du territoire de Beauharnois-Salaberry, générant à elle seule des revenus annuels de 109 696 326 $. Plus de 79 % du territoire est zoné agricole. Les principales productions sont les grains, le lait, le bœuf, le bois et les fruits et légumes de transformation.

 

— 30 —

Source et information :
Chantal Legault
Conseillère en communication
Fédération de l’UPA de la Montérégie
450 454-5115, poste 6233