Montérégie, 29 janvier 2021 — La Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada sont fiers de dévoiler les 24 fermes participantes au programme de rétribution agroenvironnemental ALUS Montérégie. Cette année, 13,79 hectares de terres agricoles – soit l’équivalent de 23 terrains de football – ont été cédés pour cinq ans par des familles agricoles afin de réaliser une multitude de projets de revitalisation dans 14 municipalités de la Montérégie. Le programme ALUS est soutenu par SOLENO et le Port de Montréal.

Les aménagements permettront d’améliorer considérablement l’environnement et le bien-être des collectivités grâce :

  • à la végétalisation de bandes riveraines élargies pour les pollinisateurs;
  • à la plantation de haies brise-vent, haies arbustives et haies multistrates;
  • au reboisement de zones en friche.

Les impacts engendrés sont bien réels, notamment la réduction des odeurs, l’absorption des polluants dans l’air et la réduction des pesticides, des nutriments et des sédiments dans les cours d’eau.

« Les agricultrices et les agriculteurs de notre région investissent considérablement de ressources et de temps afin d’assurer une saine gestion de l’environnement et une agriculture durable. Les pratiques agricoles vertes et innovantes développées dans le cadre du programme ALUS Montérégie sont des actions concrètes dans la lutte aux changements climatiques », énonce Jérémie Letellier, président de l’UPA de la Montérégie.

5e anniversaire du programme ALUS Montérégie

En 2016, l’UPA de la Montérégie a mis sur pied le premier – et encore le seul – programme de rétribution en agroenvironnement disponible au Québec, grâce au soutien d’ALUS Canada. À ce jour, le programme ALUS Montérégie regroupe 83 fermes. Ensemble, elles consacrent plus de 66 ha de terres agricoles — 110 terrains de football – à l’aménagement de biens et de services écosystémiques dans plus de 44 municipalités de la Montérégie.

« Les productrices et producteurs agricoles occupent une position privilégiée pour offrir des solutions qui répondent à certains des défis les plus urgents de notre époque, notamment les changements climatiques et la perte de la biodiversité. ALUS propose une façon unique d’améliorer l’environnement : travailler avec les agricultrices et agriculteurs pour assurer la durabilité de l’agriculture, de la faune, des espaces naturels aux profits de tous les Canadiennes et Canadiens », a déclaré Bryan Gilvesy, directeur administratif d’ALUS Canada.

Alus Canada est un organisme à but non lucratif qui a déjà investi près de 10 M$ pour établir près de 11 000 hectares et 27 programmes ALUS à travers le pays.

Candidatures recherchées pour 2021

Les agricultrices et agriculteurs de la Montérégie intéressé(e)s à améliorer l’environnement grâce à des aménagements sur leurs terres peuvent soumettre leur candidature en remplissant le formulaire directement en ligne à https://www.upamonteregie.ca/download/Formulaire-demande-interet-ALUS-Monteregie-2021.pdf

SOLENO et le Port de Montréal : créateurs de biodiversité en milieu agricole

La réussite exceptionnelle et la continuité du programme ALUS Montérégie reposent sur le développement d’un réseau de partenaires engagés. Grâce à leur soutien financier au programme environnemental ALUS Montérégie, SOLENO et le Port de Montréal contribuent à aider les agricultrices et des agriculteurs de la Montérégie à créer de la biodiversité en milieu agricole.

À propos de SOLENO

Soleno est un chef de file en matière de solutions durables pour la maîtrise de l’eau pluviale, le siège social est situé à Saint-Jean-sur-Richelieu. L’entreprise fabrique et distribue une vaste gamme de produits pour le captage, le transport, le traitement et le stockage de l’eau pluviale, pour plusieurs secteurs, notamment l’aménagement agricole. Premier partenaire Or du programme ALUS, Soleno s’est engagé auprès des agricultrices et des agriculteurs en versant une aide financière de 150 000 $ sur cinq ans.

 « Nous avons vu en ce programme un avenir prometteur. La rétribution offerte reconnaît l’apport des entreprises agricoles qui réduisent leur empreinte environnementale en réalisant volontairement des aménagements agroenvironnementaux. Un geste concret pour protéger l’environnement », a déclaré Alain Poirier, président de Soleno.

À Propos du Port de Montréal (APM)

Exploité par l’Administration portuaire de Montréal (APM), le Port de Montréal est le 2e plus important port au Canada.  L’APM intègre les volets économique, social et environnemental dans ses démarches d’entreprise. Cet engagement est encadré dans une politique de développement durable, dont les principes directeurs visent l’implication, la coopération et la transparence. L’activité portuaire soutient 19 000 emplois et génère des retombées économiques de l’ordre de 2,6 milliards de dollars par année.

« En s’associant avec ALUS Montérégie, l’APM affirme son adhésion aux objectifs de développement durable. La préservation de la biodiversité et la protection de l’environnement sont au cœur de nos processus de gestion de projet. Nous sommes fiers de contribuer aux efforts des agriculteurs qui partagent cet objectif commun. » – Sophie Roux, vice-présidente Affaires publiques, de l’APM.

Remerciements

L’UPA de la Montérégie et ALUS Canada remercient également pour leur collaboration : le Fond d’appui au Rayonnement des Régions, la MRC du Haut-Richelieu, la MRC de Pierre-De Saurel, la Municipalité de Saint-Alexandre, la députée de Soulanges, le député de Taillon, le député de Beauharnois, le député de Vachon, le député de Chambly, la députée de Saint-Hyacinthe, la députée de Sanguinet, le député de Saint-Jean, le député de Bécancour-Nicolet-Saurel et la députée de Shefford.

Pour plus de détails : https://www.upamonteregie.ca/alus-monteregie/

Bulletin ALUS 2020 : https://www.upamonteregie.ca/download/BulletinALUSMonteregie2020.pdf

PROGRAMME ALUS MONTÉRÉGIE 2020 : 24 FERMES PARTICIPANTES

MRC de Pierre-De Saurel (5,295 ha)

  • Ferme Bermanic, Saint-Aimé
  • Ferme Patrick Benoit, Saint-Robert
  • Ferme de Ste-Victoire, Sainte-Victoire-de-Sorel
  • Ferme Les Jardins de Massueville, Saint-Aimé
  • Ferme du Rang St-Pierre, Sainte-Victoire-de-Sorel
  • Ferme Raynical, Sainte-Victoire-de-Sorel

MRC de La Haute-Yamaska (0,37 ha)

  • Ferme Mojoguy, Shefford

MRC de Brome-Missisquoi (0,46 ha)

  • Ferme le Boisé Duval, Frelighsburg

MRC des Maskoutains (1,176)

  • Ferme Gérald St-Pierre, La Présentation
  • Ferme Les entreprises Lacombe, Sainte-Madeleine
  • Ferme Jocelyn Michon inc., La Présentation
  • Ferme Agri G & M inc, Sainte-Marie-Madeleine

MRC du Haut-Richelieu (1,345 ha)

  • Ferme Karl Gola inc. Mont-Saint-Grégoire
  • Ferme L’Or blanc inc., Sainte-Brigide-d’Iberville

MRC de Rouville (1,2 ha)

  • Ferme P.M. Daignault, Saint-Mathias-sur-Richelieu

MRC de la Vallée-du-Richelieu (1,97 ha)

  • Ferme Marcello Boulay, Saint-Jean-Baptiste
  • Ferme Daniel Boulay, Saint-Jean-Baptiste
  • Ferme Jean Hamel, Saint-Jean-Baptiste
  • Ferme Joliprés Senc, Saint-Jean-Baptiste
  • Ferme DG Noiseaux 2013 inc. Saint-Jean-Baptiste
  • La vie en alpaga, Beloeil

MRC Marguerite-D’Youville (0,75 ha)

  • Ferme Normand Jodoin inc., Varennes
  • Ferme Culture aux Quatre Vents, Boucherville

MRC de Vaudreuil-Soulanges (1,226 ha)

  • Ferme Réal Millette inc. / Ferme Saint-Zotique, Saint-Zotique

— 30 —

Source et information :
Joëlle Jetté
Coordonnatrice aux communications
Fédération de l’UPA de la Montérégie
514 233-2606