Montérégie, 03 mars 2021 — La Fédération de l’UPA de la Montérégie, soutenue par un investissement de 80 000 $ d’Environnement et Changement climatique Canada, met en place un projet qui permet la réalisation d’aménagements en bandes riveraines à la ferme comme bonification aux travaux d’entretien de cours d’eau par les MRC. « Opération eau douce » est déployée sur deux ans et contribue à réduire le transport des contaminants (pesticides, nutriments et de sédiments) vers les cours d’eau agricoles dans les MRC de Pierre-De Saurel et du Haut-Richelieu en Montérégie.

« La qualité de l’eau en Montérégie est un enjeu important. Chacun doit collaborer. Ce projet témoigne du fait que les productrices et producteurs mettent les mains à la pâte pour améliorer la situation et contribuent activement à la protection de l’eau et de la biodiversité dans la région. Grâce au soutien financier d’Environnement et Changement climatique Canada, à la mobilisation du milieu agricole et des intervenants du milieu municipal de la Montérégie, nous sommes persuadés d’arriver à limiter l’impact des activités de nature agricole dans les cours d’eau, un projet à la fois. L’agriculture en Montérégie s’en fera d’autant plus durable. » – a déclaré Jérémie Letellier, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

L’objectif poursuivi avec « Opération eau douce dans les cours d’eau agricoles de la Montérégie » est de végétaliser un total de 5 km de bandes riveraines qui bordent les cours d’eau agricoles situés dans les MRC de Pierre-De Saurel et du Haut-Richelieu d’ici 2022.

La clé de réussite de ce projet réside en la collaboration établie entre le milieu agricole et le milieu municipal : en s’arrimant aux travaux d’entretien des cours réalisés par les MRC, la bonification de bandes riveraines permettra à la fois de réduire l’érosion des berges, qui est en partie responsable de l’apport de contaminant dans les cours d’eau, tout en maintenant un système de drainage efficace des terres agricoles. Deux types d’aménagement seront réalisés :

  • Zones tampons d’herbacées pour pollinisateurs
  • Stabilisation du talus des berges par la plantation d’arbustes indigènes et aménagement de bandes riveraines arborées, arbustives et/ou herbacées.

ÉcoAction est un programme de financement communautaire d’Environnement et Changement climatique Canada. Il offre un soutien financier à des groupes communautaires qui participent à des projets dont les effets sur l’environnement sont à la fois positifs et mesurables.

 

 

Photo : Bande riveraine élargie avec arbustes et herbacées en Montérégie

— 30 —

Source et information :
Joëlle Jetté
Coordonnatrice aux communications
Fédération de l’UPA de la Montérégie
450 774-9154, poste 6227